Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 10:51

 

Boris Rabineau (Rabinovitch) est né le 16 Septembre 1906 à Zurich en Suisse.

 

Arrivé en france dans les années 20, il obtient la nationalité française le 27 Mars 1928.

 

Il entre au service dans l'armée de l'air le 1er Octobre 1928, et le 13 Novembre s'engage comme volontaire au 34ème régiment d'aviation et obtient le 11 Mai 1929 son brevet de mitrailleur.

5 jours plus tard, le 16 Mai, il est nommé sergent au moment où il est affecté à la 7ème escadrille du 12ème régiment d'aviation, régiment équipé de Breguet 19. 

Breguet19                                                                                          Breguet 19 

 

Il retourne à la vie civile le 15 Octobre 1929 et devient ingénieur chez Hispano Suiza.  

B. Rabineau effectue chaque année une période de réserve. Il est promu sous-lieutenant le 29 Avril 1933 puis lieutenant de réserve le 10 Mars 1935.

Entre temps, le 4 Mai 1933, il a obtenu son brevet d'observateur.

 

Comme de nombreux français, il est mobilisé le 3 Septembre 1939 et est affecté à la 2ème brigade de bombardement basée à Avord, brigade qu'il quitte en Novembre pour être affecté à la direction technique et industrielle, service de l'armement, détaché au cabinet du ministre de l'air.

 

Le 3 Mai 1940, il débute un stage de pilotage à Orly.

 

Il apprend la signature de l'armistice alors qu'il est envoyé en mission au Maroc. Arrivé à Casablanca le 29 Juin et décidé à continuer la lutte, il déserte le 30, rejoint Gibraltar sur le cargo Djebel Dersa puis l'Angleterre avec l'Anadyr.

B. Rabineau sur le cargo Anadyr au départ de Gibraltar. Ses compagnons de voyage sont : au 1er plan de G. à D., De Labouchère, Héliès, Doualas, Rabineau, Van Wyrmeersh, Massart. Au 2ème plan : Michelin, Maillet, Magrot, Reynaud de Honington, Hubidos, Dubourgel, Matheron, Huin. "photo de Labouchère, coll. Solange Marchal via Many Souffan"

 

Il arrive en Angleterre le 23 Juillet, et dès le 25 Boris Rabineau s'engage dans les Forces Aériennes Françaises Libres.

FAFL.355.1                              Brevet FAFL de B. Rabineau. Le N° est le 355

 

Affecté au service de l'armement de Août 1940 à Mai 1941, il procède à la récupération du matériel aéronautique français dispersé dans différents dépôts de la royal Air Force.

 

Du 10 Mai au 30 Juillet 1941, il est détaché à la central flying school d'Upavon (Wiltshire) pour une remise à niveau. Il est ainsi détenteur du brevet de pilote français mais aussi du brevet de la RAF.

BrevetGB.15.1

                    Brevet de pilote de B. Rabineau. Fabrication anglaise numérotée G.B.15.P. 

 

Dès le 1er Août 1941, il est affecté à une escadrille de chasse de la RAF basée à Manby (Lincolnshire).

Le 2 Décembre, lors d'un vol d'entrainement, il doit poser son Spitfire en catastrophe, celui-ci commençant à prendre feu. Dans l'accident il se fracture le poignet et est hospitalisé à l'hôpital de la RAF de Camberley.

Spitfire                                                                                        Spitfire Mk V

 

Le 17 Janvier 1942, il quitte l'escadrille anglaise, et pour des raisons personnelles, demande à être muté dans l'aéronavale française.

Il est muté officiellement dans les Forces Navales Françaises Libres le 1er Avril 1942.

BrevetFNFL.71.1                                                 Brevet FNFL de B. Rabineau. Le brevet porte le N° 71

 

Après avoir effectué un stage de 3 mois sur l'aviso Cdt Duboc, avoir été détaché au ministry of aicraft production puis à l'état major de l'aéronavale à Londres, il part aux Etats-Unis fin Février 1943 pour une formation de pilote d'hydravion. Avant son départ, il a obtenu le 25 Janvier la promotion au grade d'enseigne de vaisseau de 1ère classe de réserve. 

 

Il arrive à l'U.S. naval air base de Jacksonville (Floride) le 4 Mars avec le 2ème détachement qui doit constituer avec d'autres le personnel de la 1ère flotille d'exploration des FNFL (6 F.E.). Il apprend à piloter le Catalina PBY et fin Août 1943, il obtient sa qualification de commandant d'avion et peut désormais porter son brevet de pilote FNFL à côté de celui de pilote de l'aéronavale U.S.

BrevetUSN45.1

                           Brevet de pilote de l'US Navy appartenant à B. Rabineau

 

En Janvier 1944, il est nommé chef de l'école de pilotage de la marine française sur la base de Pensacola. Il y reste jusqu'au mois d'Octobre 1944. Entre temps, il a été promu lieutenant de vaisseau de réserve le 1er Avril. 

 

Boris Rabineau revient en France le 15 Janvier 1945 pour participer à la libération des poches de l'Atlantique. Il est affecté à la flotille 4 F.B. basée à Cognac, flotille qui vole sur SBD Dauntless.

Au début du mois d'Avril 1945, il participe à une attaque d'abris bétonnés entre Montalivet et Fondebeau. Lors d'un piqué, et suite à une avarie de volets, son avion s'accroche avec celui du premier maître Pol Didion heureusement sans conséquence dramatique pour les deux équipages.

Dauntless1b

                                                                     SDB Dauntless de la flotille 4 F.B.

 

Le 7 Avril 1945, il est nommé chef de la section d'observation aérienne du 1er régiment de canonniers marins puis le 20 Mai chef du service de désarmement sur la base Z à Constance (Allemagne).

Par ordre général N°15, le 7 Mai 1945 le général de brigade aérienne Corniglion-Molinier, commandant les forces aériennes de l'Atlantique cite à l'ordre de l'escadre aérienne B. Rabineau : "Excellent pilote courageux et plein d'allant. Au cours des opérations du front de l'Atlantique, a brillamment mené sa section au combat au cours de huit bombardements en piqué exécutés sur des positions allemandes fortement protégées par la DCA." Cette citation comporte l'attribution de la croix de guerre avec étoile de bronze.

Le 23 Mai  1946, il est nommé chevalier de la légion d'honneur avec la citation : " Ancien pilote de l'armée de l'air, rallie les F.F.L. en Juin 1940. Volontaire pour l'Aéronautique navale participe à la formation de la 6ème flotille d'exploration. Affecté ensuite à la 3ème flotille de bombardement en piqué, prend une part active aux opérations sur le front de l'Atlantique."

Boris Rabineau est démobilisé le 6 Août 1946. 

 

Après avoir été promu capitaine de corvette le 1er Décembre 1954, il est rayé des cadres de reserve le 18 Septembre 1963 pour limite d'âge.

 

Boris Rabineau est décédé le 24 Septembre 2002, et était titulaire de la croix de guerre avec 2 étoiles de bronze, chevalier de la légion d'honneur et avait reçu trois citations. 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Leclercq 24/06/2015 13:48

Bonjour

Vous pouvez me contacter quand vous le voulez : jean-jacques.leclercq2@wanadoo.fr

A bientôt

Many Souffan 23/06/2015 21:29

Bonjour.
Serait-il possible de vous contacter ?
Merci par avance.

Lucien Morareau 14/04/2012 19:37

Bonjour,

Deux petites rectifications :

- Rabineau était centralien de la promotion 1928
- L'autre pilote de l'accident (sur SBD) mentionné était le PM (premier maître) Pol Didion.